ARTICLES

Search
  • Pascal Latouche

Quels avantages relatifs ? #Incubateurs et #accélérateurs #corporate

Updated: May 21, 2018



J’entends par « avantage relatif », l’appréciation à partir de laquelle on peut considérer un dispositif comme meilleur que d’autres opérant dans le même champ.

Dans le champ de l’innovation ouverte, l’incubateur ou l’accélérateur corporate de start-up bénéficient aujourd’hui d’un certain nombre d’avantages relatifs indéniables au regard de d’autres dispositifs plus anciens. Toutefois, d’autres avantages gagneraient à être systématisés pour ancrer encore plus l’incubateur ou l’accélérateur corporate dans la réalité du grand groupe.


Les avantages relatifs discriminants qui caractérisent aujourd’hui l’incubateur ou l’accélérateur corporate de start-up, sont au nombre de trois.

Tout d’abord, l’implication des dirigeants et des directions de communication auprès de l’incubateur ou l’accélérateur corporate est réelle. A travers ce dernier, les dirigeants veulent incarner le choix d’une nouvelle stratégie plus ouverte de la part de leur grand groupe. L’incubateur ou l’accélérateur corporate constitue clairement LE “flagship” des grands groupes aujourd’hui et son exposition médiatique est totale. Cette exposition, si elle peut être décodée comme le suivi d’une mode, n’en témoigne pas moins de la réalité du virage que souhaite prendre nombre de grands groupes.


Par ailleurs, on peut remarquer – et notamment parce que les grands groupes ignorent tout de ce type de dispositifs – que l’incubateur ou l’accélérateur corporate jouit d’une autonomie qui lui permet de jouer sur les missions qui lui sont dévolues. L’incubateur ou l’accélérateur corporate gère un “day to day” relationnel sur lequel il est bien difficile de faire du “reporting“, si ce n’est lors des concrétisations par exemple de partenariats start-up / ligne de marché. Cette autonomie se traduit dans la réalité par la variété des modes opératoires qu’adoptent l’incubateur ou l’accélérateur corporate.


Enfin, les équipes en charge de l’incubateur ou l’accélérateur corporate – généralement restreintes – sont entièrement dédiées aux relations avec les start-ups. Ces équipes peuvent donc développer très rapidement une expertise fine, une connaissance pointue du domaine et avoir en quelque sorte un temps d’avance sur ce domaine de l’innovation ouverte avec les start-up. Ces équipes ont donc la capacité d’éviter ce que redoutent le plus les business units et plus généralement les organisations : tomber sur la start-up qui serait le mauvais cheval. Vous connaissez l’aversion des organisations pour le risque et les “à priori” sur les start-up…


A ces trois avantages relatifs – MEDIATISATION, AUTONOMIE, EXPERTISE POINTUE – il convient de mentionner deux éléments dont les grands groupes devraient doter systématiquement l’incubateur ou l’accélérateur corporate. D’une part, il s’agit d’un rattachement hiérarchique adéquat. L’incubateur ou l’accélérateur corporate, dès lors qu’il est positionné en tant que centre de relations d’affaires (avec les start-ups), peut apporter un meilleur profit à son entreprise si cette dernière le rattache directement à une division d’affaires (lignes de marché). D’autre part, doter l’incubateur ou l’accélérateur corporate d’une capacité de financement (tests, proof of concept, expérimentations, …), voire d’une capacité d’investissement dans les start-up accompagnées (ticket de support pour les start-up), peut s’avérer utiles pour consolider des travaux quotidiens avec les start-up.


Finalement avec un dispositif aussi malléable que l’incubateur ou l’accélérateur corporate, les grands groupes ont toute la latitude pour aller jusqu’au bout de l’exercice… Wait and see …


6 views

copyright 2018 Pascal Latouche

  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey